Le Yoga, le Chi, le Souffle, premier mouvement de la vie

« Le Yoga mène à l’union
Le programme des Sept Lois Spirituelles du Yoga est conçu pour ceux qui souhaitent approfondir leur pratique du yoga, en utilisant leur corps pour accéder à des niveaux spirituels supérieurs. Le yoga a toujours cultivé un état intérieur, une conscience du soi que l’inévitable agitation de la vie ne peut perturber. »
Loi de pure potentialité, Loi du don, Loi du karma, Loi du moindre effort, Loi de l’intention et du désir, Loi du détachement, Loi du dharma.
Extrait du livre Les sept lois spirituelles du Yoga des Drs. Deepak Chopra & David Simon.par la Mère, voici un extrait de son livre Le Guide du Yoga:
« Un mental tranquille ne signifie pas qu’il n’y aura pas du tout de pensées ou de mouvements mentaux, mais que ceux-ci resteront à la surface et que vous sentirez au-dedans votre être véritable séparé d’eux, observant sans se laisser entrainer, capable de les surveiller et de les juger, de rejeter tout ce qui doit être rejeté, et d’accepter et de conserver tout ce qui est vraie conscience et expérience vraie. »
Disserter sur le YOGA, cette pratique, philosophie, science et ce que l’on souhaite y mettre, n’est pas le but de cette modeste rubrique tant la littérature sur le sujet répond aux attentes les plus diverses, qu’on s’y intéresse en tant que débutant ou pratiquant expérimenté.
Dans sa compréhension globale, le Yoga ne se limite pas à la pratique de quelques postures, indispensable pour la souplesse du corps et du mental, mais permet de découvrir un vaste horizon Ici et Maintenant, enseigne la patience, la bienveillance, le respect et l’amour de la vie et procure de multiples bienfaits sur tous les plans.
Ainsi vous pourrez interprétez le yoga et le pratiquer en fonction de votre sensibilité. Les cours de tous niveaux sont disponibles partout. Si l’ambiance ou le niveau ne vous conviennent pas, testez autre chose car c’est très important de se sentir en harmonie avec le professeur et le groupe pour en profiter. Pour les personnes qui apprécient une ambiance très tonique, accompagnez le yoga traditionnel par une activité sportive si vous en éprouvez le besoin, le bénéfice des postures ou asanas a lieu en les maintenant avec la respiration consciente. Et bonne pratique ! La souplesse du corps et celle de l’esprit sont bel et bien associées, parole d’adepte et de pratiquante !
Quelques éléments au sujet du Hatha Yoga ou l’art de sentir les deux énergies solaire et lunaire, les unifier et équilibrer dans un état de juste milieu.
L’énergie solaire est associée au jour, à la chaleur, à la lumière du soleil, au Yang masculin, côté droit de l’individu.
L’énergie lunaire est associée à la fraîcheur de la nuit, au Yin féminin, côté gauche de l’individu.
Les huit piliers du Yoga de Patanjali :
*Yama Règles de vie dans la relation aux autres
*Niyama Règles de vie dans la relation à soi-même
*Asana Pratique de la posture, être fermement établi dans un espace heureux
*Pranayama Travail sur l’allongement du souffle, arrêt des perturbations de la respiration
*Pratyara Retrait des sens, écoute intérieure
*Dharana Concentration
*Dhyana Méditation
*Samadhi Etat d’unité

Les postures ou asanas peuvent être groupées de la manière suivante :
Postures debout, inversées, sur le dos, sur le ventre, en position assise, postures fermées
On peut les classer selon 3 types :
*Posture méditative ou dhyana conscience de la vérité, observation sans émotion
*Postures thérapeutiques pour prévenir ou corriger
*Postures relaxantes

La théorie n’est pas ce qui compte le plus au départ. Sans en minimiser l’importance, il est plus aisé de l’aborder et l’approfondir au fil du temps. C’est la pratique régulière qui constitue le premier pas –et le dernier- dans la recherche de l’harmonie, de l’union avec soi-même, permettant d’équilibrer en nous nos deux polarités et d’éviter les diverses formes de blocage conduisant à la maladie. Au début, ce sont de petits « bobos » phénomènes superficiels. Puis, si leur cause n’est pas comprise et éradiquée, ils peuvent s’installer en profondeur dans l’organisme. La maladie –mal a dit- est là pour nous alerter que quelque chose dans notre vie ne « tourne pas rond ». Il est très important de changer les circonstances qui ont provoqué ce désaccord intérieur que le corps manifeste comme un appel au secours. La plupart du temps, cette démarche nécessite beaucoup de courage car arracher les mauvaises herbes de son jardin intérieur n’est point aisé (Aïe) mais cela peut être salvateur. Même si les consciences changent, malheureusement, trop de personnes encore se précipitent sur l’armoire à pharmacie, avalent cachets et pilules lesquels feront disparaître la douleur, mais non ce qui l’a occasionnée. Et quelque temps plus tard, le corps s’exprime à nouveau pour dire son « mécontentement » d’une autre manière…
Si chaque personne veut bien admettre ce principe « naturel » auquel la médecine d’aujourd’hui commence à s’ouvrir, il y aurait beaucoup moins de personnes gravement malades et la caisse de sécurité sociale se porterait bien mieux…
Beaucoup d’ouvrages médicaux des plus sérieux traitent de ce sujet très utile pour mieux se connaître.

Position Yoga
Méditation
Position yoga
L'arbre de vie
Du Souffle, premier mouvement de la vie, de la Respiration et son rôle primordial
La respiration est le premier mouvement de la vie

La respiration est le premier mouvement de la Vie, ne l’oublions pas alors que nous utilisons nos poumons à environ 10% de leur capacité!

Les sportifs de haut niveau utilisent leurs poumons à 70% environ et ceux qui pratiquent le Yoga du Souffle parviennent à environ 90% de leur pleine capacité. Cela se passe de commentaire.

Nous alimentons chaque cellule de notre corps grâce à notre respiration en y apportant l’oxygène vital. Que dire de plus?

Sans parler de techniques spécifiques et élaborées du souffle, respirer tranquillement et consciemment au premier degré équilibre nos deux polarités, apaise les battements de notre coeur, réduit le nombre de respirations par minute, bénéfique pour la longévité.
Cela nous permet de prendre du recul face à l’adversité et de mieux contrôler nos réactions. Cela cultive la patience, la résilience, le non-jugement, le pardon, la joie de vivre et nourrit tout ce qui est positif en nous.
Lorsque la narine droite prédomine, important pour les activités de la journée, l’accent est mis sur l’inspiration plus tonique. Lorsque c’est la narine gauche qui prédomine, le temps de l’expiration peut être plus long, sur la détente et le relâchement. D’où le fait qu’il serait plus aisé de s’endormir sur le côté droit pour s’assoupir plus rapidement.
Le pranayama signifie maîtrise du souffle, le mot « yama » signifiant contrôle en sanskrit. Son but ultime est d’éveiller le chakra Ajna et de rendre le souffle égal, constant et le plus subtil possible.

Quelques minutes de Yoga du Souffle équivalent à une bonne sieste dans une longue journée stressante.

Pour terminer ce petit résumé quelques lignes de littérature populaire :
« La façon dont vous respirez est presque aussi cruciale que l’acte même de respirer. La respiration agit comme régulateur de l’ensemble de la structure psychophysique. Lorsque vous ralentissez votre respiration, votre esprit s’apaise et votre corps se détend. Si vous retenez votre respiration, ce que l’on fait inconsciemment dans les moments de stress, vos pensées s’enlisent dans la négativité et votre force vitale baisse considérablement. Votre aptitude à établir un contact et à canaliser votre force psychique dépend avant tout de votre aptitude à harmoniser les mouvements du diaphragme. » Barefoot Doctor

coquillage