Biowell & Mesure du Champ Vital

logo Bio-Well
Le Bio-Well
Le champ vital
Etat de Santé biowell
Qu’est-ce que le Biowell ?
Très répandu en Russie à son lancement –aujourd’hui commercialisé de par le monde- notamment pour suivre les sportifs de haut niveau, les dirigeants, les personnes du monde de la politique et des affaires, les personnes hospitalisées etc., cet appareil de 11cm de côté est une version plus réduite du GDV utilisé dans les hôpitaux et les grandes cliniques, développé à partir de 1995 par l’équipe du Dr. Konstantin Korotkov, Professeur de physique à l’Institut de Recherche Fédérale de St. Petersbourg.
Cette technologie non invasive ou Gas Discharge Visualization, sert à étudier le champ d’énergie humaine (travaux en cours pour étudier les animaux). L’appareil est équipé d’une caméra spéciale EPC, le tout relié par un système informatique sophistiqué. Les premières observations en Bioélectrographie remontent à 1770. Au 20ème siècle le couple Kirlian y consacre 30 ans en recherches.

A quoi sert le Biowell et comment ça marche ?
Le Biowell sert à lire en temps réel le champ vital d’un individu après avoir scanné les 10 doigts de la personne qui fait le test, opération rapide, simple, non invasive et totalement indolore.
L’appareil fournit une importante somme d’informations : état général, taux d’énergie, état de tous les systèmes et organes du corps, influence de l’environnement, biorythme, niveau de stress, analyse de l’énergie des méridiens, polarités Yin et Yang, etc.
En fonction des résultats, un rééquilibrage énergétique est réalisé et peut être suivi d’une nouvelle mesure, l’appareil permettant de comparer l’imagerie d’avant et d’après. L’outil ou les outils pour le rééquilibrage seront définis en fonction de vos besoins au moment du test et de ce qui convient le mieux.

La caméra GDV/BIO-WELL est agréée par le ministère de la santé russe et fait partie des méthodes informatiques d’aide au diagnostic. Utilisée au sein des congrès internationaux dans le cadre de nombreuses études scientifiques, la technique GDV/BIO-WELL est actuellement utilisée dans plus de 52 pays. Tous les praticiens peuvent échanger des données précises issues d’une imagerie à la pointe de la technologie. Les programmes de dernière génération permettent en 2 minutes d’établir un « état des lieux » du patient. Utilisé largement dans le milieu sportif de haut niveau, il permet d’optimiser sa forme et de se maintenir dans un état de santé optimal. 

Quelques exemples d’imagerie vous sont fournis ci-dessous.

Le champ vital n'est pas uniforme.
Le champ vital de cette personne n’est pas uniforme.
Plusieurs systèmes et organes sont perturbés.
Les trois images à gauche, au centre et à droite fournies par le Biowell permettent une bonne visibilité des zones à traiter.
Le haut de l’image Biowell représente l’état de santé d’un individu avec tous les secteurs identifiables.

Le bas de l’image, ce sont les niveaux de stress, l’énergie et l’équilibre.
Cette personne est fatiguée, travaille et vit à un rythme trop soutenu et ne récupère pas suffisamment durant ses heures de sommeil et de repos.

D’autres images permettent de faire des recoupements afin d’avoir un maximum d’éléments du profil analysé.

Résultats sante et niveaux
Champ vital dense et bien rempli.
(Mon analyse personnelle en février 2016).
Champ vital dense et bien rempli.
Le Biowell permet d'évaluer le stress au moment de l'analyse globale.
Le Biowell permet d’évaluer le stress au moment de l’analyse globale. On peut mesurer le stress uniquement avec les annulaires gauche et droit.
Nous sommes énergie.

Chaque cellule est un mini-circuit oscillant, comme l’ont démontré les travaux de Georges Lakhovsky il y a près d’un siècle et que beaucoup de chercheurs contemporains étudient sous divers aspects.

Les membranes cellulaires présentent des charges négatives à l’intérieur et positives à l’extérieur, produites par des différences de concentration de minéraux -sodium et potassium. Les charges électriques constatées sont très importantes : elles sont de l’ordre de 106 volts par mètre (V/m). C’est la moyenne des vibrations de toutes les cellules du corps qui indique le taux vibratoire d’une personne.

Notre mode de vie déséquilibré, stress, sédentarité, alimentation industrielle, mauvaise respiration, tabac, abus d’alcool etc., facteurs auxquels on ajoute les pollutions de toutes natures, champs électro-magnétiques artificiels ainsi que les pensées et émotions négatives, facteur non des moindres, autant d’éléments qui perturbent l’équilibre de l’organisme et conduisent à la maladie si rien n’est fait pour modifier comportements et modes de vie malsains.

A partir de 7 000 Unités Bovis (6 500 est le minimum), vous êtes en bonne santé. Plus le taux vibratoire est bas, plus la maladie est grave. Dans un état d’excitation, un coup de foudre par exemple ou si vous êtes un alpiniste au sommet d’une montagne, votre taux sera bien plus élevé, compréhensible évidemment.

La baisse du taux vibratoire correspond à certaines maladies.
• dépression : 5 700 UB
• rhumatismes : 5 200 UB
• sclérose en plaques : 4 500 UB
• cancer : 2 500 UB
• sida : 2 000 UB

Formée au niveau avancé par le professeur Korotkov lui-même en plus d’une formation pas son équipe rapprochée dont fait partie M. Christian Bordes, ostéopathe et directeur de l’IUMAB, ma longue pratique en Shiatsu et rééquilibrage énergétique facilite l’écoute de la personne, la lecture et interprétation des données fournies par l’appareil.

 

*** Le Biowell ne constitue pas un diagnostic et ne remplace en aucun cas l’avis du médecin traitant. ***

 

Photos  lors de la formation avancée du Bio-Well avec le professeur Korotkov que j’ai eu l’honneur de traduire en mars 2017.

Analyse des doigts
Image Biowell qui groupe le champ vital d’une personne ainsi que l’empreinte de ses doigts.

Liens pour plus d’exploration sur ce sujet :

www.bio-well.com

www.korotkov.eu

www.alti-sante.com

www.iumab.org

coquillage