Pratiquer la méditation

 

Etre Ici et Maintenant, vivre l’instant présent

Comme le dit Eckhart Tolle, auteur et conférencier contemporain:

« Le Présent est ainsi parce qu’il ne peut en être autrement. Ce que les Bouddhistes ont toujours su, les physiciens le confirment à présent : il n’y a ni objets ni évènements isolés. Sous l’apparence superficielle, tout est inter relié, tout fait partie de la totalité du cosmos, qui a suscité la forme que prend cet instant. »

En ralentissant notre respiration à l’écoute de notre souffle, nos émotions s’apaisent, notre bavardage mental incessant se calme. Devenir observateur de soi permet de réaliser que nous ne sommes pas nos pensées –90 à 95% constituées d’automatismes acquis durant nos jeunes années. Nous accédons alors à un vaste espace intérieur où il y a moins de remous, où l’intuition et la créativité se manifestent. Se sentir en sécurité, pouvoir lâcher prise sans avoir peur et vouloir tout contrôler par habitude, permet aux réponses justes d’émerger du champ de tous les possibles en temps utile.

Quoiqu’il en soit, Je vous invite chaleureusement à l’expérimenter vous-même sans trop vous encombrer de définitions et de questions/réponses. Vous lui en donnerez la description qui vous convient et surtout vous vous ferez du bien et tout le monde en profitera dans un large diamètre autour de vous, votre champ électro-magnétique s’amplifiant.

Les principaux effets sur vous-même seront très nombreux; vous les constaterez rapidement et vos proches aussi. Pour résumer, vous vous sentirez mieux même si les circonstances extérieures sont les mêmes. Au fil de votre pratique, les circonstances de votre vie pourront changer car votre changement vibratoire attirera vers vous des personnes et des évènements qui correspondront à votre nouvelle fréquence. Il peut y avoir des surprises et des évènements inattendus puisque vous vous alignez davantage à votre être profond et la réalisation de votre chemin de vie.

Une fois votre décision prise, et c’est le plus dur… il n’y a rien à faire que de vous poser dans un endroit, calme de préférence, fermer vos yeux, apaiser votre respiration en allongeant les deux temps de la respiration, observer vos pensées sans essayer d’en faire quoique ce soit, et permettre à cet espace temps au fond de vous d’émerger, lui permettre de venir à vous en quelque sorte, de se présenter à votre conscience, de l’accueillir en observateur neutre et impartial. Pas d’action ni de volonté particulière, pas de jugement, pas d’analyse, simplement laisser faire les mouvements du souffle et de la pensée. Basique ? Peut-être et tant mieux. La vérité réside dans la simplicité et n’a pas besoin de la sophistication du mental si souvent trompeur.

Au début, pour vous conforter dans votre pratique, il est recommandé de consacrer un espace dédié au calme chez soi.

Plus tard, des personnes expérimentées peuvent méditer n’importe où et n’importe quand : pendant la pause déjeuner au bureau, dans les transports en commun, les aéroports, les avions, dans la file d’attente au supermarché (eh oui) ou en stationnement dans un parking avant d’entrer en réunion ou avant d’ouvrir la porte de son appartement et de retrouver les bambins criant et courant dans tous les sens.

Le Dr. Deepak Chopra, célèbre spécialiste contemporain, ne manque pas de rappeler avec malice que lorsqu’on pense n’avoir pas le temps de méditer, c’est que l’on en a le plus besoin…

Retour haut de page